top of page
Rechercher
  • Marc Falvo

Interview de Magali Vanhoutte !

Pour la sortie de son roman "L'enfer n'a qu'un visage", Magali Vanhoutte a répondu à quelques questions :


L'Enfer, de quoi ça parle ?


Ce quatrième polar est encore plus psychologique que les autres. Concernant l’intrigue, mon flic catalan enquête sur une disparition à Perpignan, tandis que mon flic lillois se débat en Périgord avec son passé, dans le prolongement de Qui a tué Jane Mas ? J’ai donc glissé en clin d’œil une playlist comme dans le précédent, mais uniquement d’Étienne Daho. Ses textes accompagnent formidablement le sujet traité : les doutes et les blessures qu’engendre une épreuve de vie, puis la chute et enfin la quête de résilience avec en point de mire la question de nos vies antérieures dans nos mauvais choix : mes erreurs et mes limites découleraient-elles de blocages dans mes autres vies ?

 

L'Enfer, d'où ça vient ?


Le titre est complété à la première page du livre : L’enfer n’a qu’un visage… celui que l’on subit. Si « l’enfer, c’est les autres » selon Sartre, c’est par le pouvoir qu’on leur accorde. Tous mes polars ciblent les injustices subies dans nos vies et qui entraînent dépression ou vengeance, en particulier le harcèlement moral. Or jusqu’ici, je me concentrais sur la responsabilité du coupable. Dans ce nouveau roman, je pose la question de la responsabilité de la personne bafouée : Pourquoi devient-on victime et comment se libérer en conscience de ce pouvoir de l’autre sur soi ?

 

L'Enfer, ton dernier polar ? 


La question qui pique ! Je dis ça à chaque roman ! Quand je termine un polar, j’ai cette impression d’avoir tout donné et tout dit. Cela me prend des années et j’y mets beaucoup de moi ; ce sont des écrits cathartiques plus que de distraction et chacun représente une révolution intérieure que je pense chaque fois achevée. Mais la vie et notre société malade me secouent la conscience et le polar est le genre idéal pour régler ses comptes !


Le mot de la fin ? 


Ici ou là, je reviendrai !


82 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout

Comments


bottom of page